Aloof
installation sonore pour 2 haut-parleurs
2005

exposition Act I, One Thing Plus Another…, Tlön Projects, Toussaintkade 49, The Hague, 2018
exposition Chambres sourdes, Domaine de Rentilly, 2011 (cur. Audrey Illouz)
exposition personnelle Legami invisibili, e/static > blank,  Turin, 2010
exposition Découpage (f l), e/static > blank, Turin, 2006
open studio ISCP, New York, 2005

 

Les heures creuses 




Œuvre en langue anglaise, traduction orale de Miles Hankin.

À l’origine traduction de la pièce Quant-à-soi, l’installation Aloof nous reste cachée. Derrière une porte, dans un espace plongé dans l’obscurité et dans lequel on ne peut entrer (porte entrouverte de quelques centimètres et bloquée), deux haut-parleurs diffusent une scène sonore : au premier plan d’un espace que l’on imagine intérieur et réverbéré, un enfant émet des signaux vocaux inintelligibles (entre le cri, le chant, la respiration) qu’un homme, à ses côtés, traduit simultanément en langage articulé, en anglais et en style indirect. Au second plan, une rumeur urbaine, permanente.

extrait

extrait

hiuhuu

hiuhuu

1 The Hague, 2018 – photo Gunnar Meier / 2-3 Domaine de Rentilly, 2011 – William Lacalmontie / Ghislaine Périchet / 4-5 e/static, Turin, 2010 – Carlo Fossati / D. P.


ddd

à propos

– guide de l’exposition Chambres sourdes, texte d’Audrey Illouz, CNEAI, Domaine de Rentilly, 2011
transcription de Vanessa Desclaux in « Script for a struttering exhibition », revue Život umjetnosti, Zagreb, 2010, angl.

ddd