La lettre vide
installation sonore pour 2 haut-parleurs et 1 écran
2017

The blank letter – version anglaise
FIAC, gb agency, Paris, 2017

 

Les heures creuses 


La lettre vide / The blank letter est une soustraction, un évidemment.
Deux haut-parleurs massifs disposés au sol diffusent la scansion régulière d’une voix, comme étouffée ou distordue, au son grave et sourd, et dont la parole nous est inintelligible.
Au mur, un écran expose une à une, et de façon synchrone, les phrases (en lettres noires sur fond blanc) que l’on imagine correspondre, comme une traduction directe, à la voix.
De ces phrases issue d’une lettre (dans laquelle on peut percevoir un tutoiement et une adresse), il manque l’essentiel : de nombreux mots y sont absents, comme effacés, remplacés par des tirets.

L’oeuvre existe en deux versions : française et anglaise (le son reste le même, seules changent les phrases sur l’écran). Traduction de Miles Hankin.

extrait

extrait

hiuhuu

hiuhuu

version française – photos Aurélien Mole


ffff

extrait avec écran – version française

fff