La porte ne s’est pas ouverte
installation sonore pour 5 haut-parleurs
2008

exposition personnelle Un tout, dont je fais partie, L’Aubette 1928, MAMCS, Strasbourg, 2012 (cur. Camille Gietler)

La porte ne s’est pas ouverte (The door didn’t open) – version avec sous-titres anglais
exposition personnelle La porte ne s’est pas ouverte, MUDAM, Luxembourg, 2009 (cur. Christophe Gallois)

 

Les heures creuses 


L’installation La porte ne s’est pas ouverte articule deux plans sonores.
Dans un premier espace, antichambre du second, un haut-parleur diffuse une voix. Une enfant fait le récit d’un moment de basculement : une faille qui s’ouvre pour laisser place à la peur.
Dans le second espace, salle attenante plus vaste et plus résonnante, quatre haut-parleurs diffusent des atmosphères musicales. Discrètement disposés à-côté ou sur les tables, ils déploient un champ, les sons emplissent tout le volume et s’épanouissent dans la réverbération. L’installation joue sur les distances, la différence des acoustiques propres aux deux espaces et met en relation la voix, perçue comme une figure, et les sons réverbérés, perçus comme un fond. 
Quand le récit de l’enfant se bloque, la peur survient, la musique commence. Trois atmosphères musicales différentes (accords stridents d’une guitare électrique ; ondes de choc pointues et métalliques ; vibrations et pulsations) se succèdent et donnent différentes couleurs à cette peur.
 

extrait

extrait

hiuhuu

hiuhuu

L’Aubette 1928, MAMCS, Strasbourg, 2012 – photos Mathieu Bertola



version avec sous-titres

La porte ne s’est pas ouverte (The door didn’t open). Cette version a pris place dans le grand pavillon du musée.
Le premier haut-parleur pour la voix est posé sur un socle dans le couloir-passerelle qui mène au second espace. Le second et immense espace accueille tout en hauteur les quatre autres haut-parleurs pour les musiques et leur grande résonance.

Pour cette version avec traduction, les sons restent les mêmes, seul, sur le côté du second espace, un écran fixé au mur et qui se dévoile dans un second temps, diffuse la traduction écrite et synchrone des paroles. Traduction en anglais de Miles Hankin.
 

extrait

MUDAM, Luxembourg, 2009 – photos Aurélien Mole


fff

document

carton d’invitation, MUDAM, 2009


dddd

à propos

– guide de l’exposition Un tout, dont je fais partie, entretien avec Camille Giertler, L’Aubette 1928, MAMCS, Strasbourg, 2012
– guide de l’exposition La porte ne s’est pas ouverte, texte de Christophe Gallois, MUDAM, 2009, fr./all./angl.

dddd

hhh