L’amorce des consignes
installation sonore pour 7 haut-parleurs
1997

exposition Domaines publics, Mairie du XIXe, Paris, 2001 (cur. F. Piron, G. Désanges, A. Woltz)

Les heures creuses 

L’installation L’amorce des consignes occupe deux espaces d’un bâtiment public, une mairie.
Dans le hall, six haut-parleurs discrètement fixés en hauteur, diffusent une séquence musicale répétitive et longue dont le volume, les variations et le mixage varient selon le temps et l’attention qu’on lui accorde.
Plus loin, dans une partie annexe, par-delà plusieurs portes et un long couloir, un haut-parleur, fixé au mur à hauteur d’oreille et derrière des sièges prévus pour l’attente, diffuse une voix (un enfant qui dresse un inventaire des choses à emporter dans l’imminence d’une catastrophe).
Les portes, qui s’ouvrent et se ferment au gré des passages, font se superposer, plus ou moins en accord, la voix à proximité et la musique provenant du hall, désormais perçue dans la distance.

extrait

extrait

hiuhuu


ddd

à propos

– catalogue de l’exposition Domaines Publics, texte de Dominique Petitgand, Ville de Paris, 2001

dddd