Pleines nuits
installation sonore pour 5 haut-parleurs
2002

exposition Subréel, MAC, Marseille, 2002 (cur. Nathalie Ergino et François Piron)

 

Les heures creuses 


L’installation Pleines nuits articule deux plans sonores.
Un premier haut-parleur, sur le seuil d’une chicane, en pleine lumière, diffuse une voix : un homme qui parle du départ de ses insomnies. Phrases courtes qui introduisent les trois longues séquences vocales et musicales englobantes (chantonnements, cris et chants à tue-tête, psalmodies profanes indéterminées et inintelligibles) diffusées sur quatre haut-parleurs fixés aux murs à l’intérieur de l’espace plongé dans le noir.

extrait

extrait

hiuhuu

hiuhuu

photo Christian Merlhiot


ddd

à propos

– article de presse La Lettre du Cinéma n°20, « Subréel Cinéma » par Christian Merlhiot, 2002

ffff