Voix blanche
installation sonore pour 6 haut-parleurs
2005

Voix blanche (Voci bianche) – version bilingue français/italien
exposition personnelle, Centre Culturel Français de Milan, 2005 (cur. Claire Burrus)

 

Les heures creuses 


Sur un même dispositif de six haut-parleurs, l’installation Voix blanche (Voci bianche) fait se succéder trois séquences sonores et musicales – dont État liquide / Télépathie – en version bilingue français/italien.
L’installation articule deux plans sonores : un fond et un premier plan, qu’elle fait découvrir dans une logique inversée. Au premier abord, à l’entrée, comme un premier écran sonore, quatre haut-parleurs cachés sur un toit intérieur au-dessus de l’espace central, diffusent des séquences sonores et musicales qui retombent en pluie et sur les côtés.
Plus loin, au fond de l’alcôve, deux haut-parleurs, posés au sol et tournés vers le fond en position d’indirect, diffusent différemment les voix. Sur la gauche, les voix en français, d’une femme puis d’un enfant, narratrice et narrateur des récits. Sur la droite, la voix d’une traductrice, enregistrée au téléphone, s’exprimant en italien, répétant et commentant en style indirect les paroles en français.
Lorsque nous nous trouvons dans l’alcôve, assis face à ces deux haut-parleurs, les sons provenant du toit se font entendre désormais comme une sous-couche d’accompagnement, sur laquelle se détachent, en premier plan, les voix dans les deux langues.
Traduction orale en italien de Marina Melancorteci.

extrait

extrait version bilingue fr./it.

extrait

hiuhuu

hiuhuu

photos CCF Milan


document

carton d’invitation – graphisme Baron Osuna et D.P.


gggg

à propos

 – La lettre du CCF Milan, janv., « À propos de voix blanche » par Dominique Petitgand, 2005

ddd