Je
installation sonore pour 4 haut-parleurs
2005

exposition Expérience sonore, prêt du FRAC Alsace, Musée d’Art Moderne, Troyes, 2016
exposition personnelle Je, Centre Culturel Colombier, Rennes, 2008
exposition Petites compositions entre amis, gb agency, Paris, 2005
exposition Tracking the traces, Concordia University, Montréal, 2005 (cur. Nicole Gingras)

Je (I) – version avec sous-titres anglais
exposition Je marche, j’ouvre une porte, je ferme une porte, Kasteel Wijlre, 2018 (cur. Tlön Projects)

 

Les heures creuses 


L’installation Je occupe un espace d’un seul tenant.
Elle est composée de quatre haut-parleurs posés au sol, orientés vers le haut, placés et dirigés selon une logique qui nous échappe. On peut circuler au travers. On y entend quatre personnages (une fille, un garçon, une femme, un homme) qui décrivent, tour à tour et en quinconce, des actions qu’ils sont en train de faire. C’est une architecture de phrases courtes, entrecoupées de silences. Plusieurs récits se font jour, se faufilent dans les silences et s’entrecroisent au travers des phrases répétées, permutées, associées, dissociées.
 

version avec sous-titres

Je (I) : pour cette version exposée dans un pays non francophone, le son reste exactement le même, les paroles restent en français. Seul, à l’écart, sur le côté et que l’on découvre dans un second temps, un écran fixé au mur diffuse, de façon exactement synchrone aux paroles, les sous-titres de la traduction. Traduction en anglais de Miles Hankin.

extrait

extrait

hiuhuu

hiuhuu

1 CCC Rennes, 2007 – photo Mathieu Harel-Vivier / 2-3 gb agency, Paris, 2005 – D.P. / 4 Concordia University, Montréal, 2005 – Eric Matson



version avec sous-titres

Kasteel Wiljre, 2010  – photos Peter Cox



document

carton d’invitation CCC, Rennes, 2007


dddd

à propos

– article de presse Beelden n°1, « Kasteel Wijlre » par Pascalle Mansvelders, Rotterdam, 2018, néerl.
– catalogue de l’exposition Traces, texte de Nicole Gingras, Concordia University, Montréal, 2005, fr./angl.

hhhh