Le prévu, l’imprévu
installation sonore pour 4 haut-parleurs
1993

exposition Déplacements – Chez l’un, l’autre, galerie Anton Weller, Paris, 1998 (cur. Alain Declercq)

 

Le prévu, l’imprévu occupe deux espaces symétriques, disposés de part et d’autre d’un long couloir.
Dans chacun des deux espaces, deux haut-parleurs : une même voix (une femme) et une même atmosphère musicale lancinante et hypnotique. Dans le premier espace, la femme décrit ce qui fait l’attente et l’excitation d’un événement inespéré et non-dit (Le prévu).
À l’autre bout du couloir, dans le second espace, son récit fait place à la désolation ou au fatalisme une fois que l’événement, une catastrophe imprévue, a eu lieu (L’imprévu).
Au milieu du couloir, la musique, qui parvient de part et d’autre, fait lien entre les deux extrémités.

extraits partie 1 – partie 2

extrait

hiuhuu