L’esprit d’escalier
4 installations sonores pour écouteurs et smartphone
2017

exposition Les contraintes de l’endroit, Labex Arts, Université Paris 8, Saint-Denis, 2017 (cur. Matthieu Saladin)heures creuses 

ggggggg

présentation de l’exposition et de l’application mobile :
L’exposition est invisible et laisse les espaces de l’université physiquement inchangés. Ses œuvres sont uniquement accessibles par l’écoute, via une application pour téléphone mobile à télécharger. Une fois installée, une carte permet de se repérer au sein de l’université et de se diriger vers les lieux des œuvres. Ces dernières se déclenchent automatiquement dès que l’on entre dans leur périmètre d’action et s’interrompent lorsque l’on en sort.
conception Matthieu Saladin, appli Orbe programmée par Stéphane Cousot


lknjhiuh


bibliothèque de l’université

1 – salle violette

L’esprit d’escalier est un ensemble de quatre pièces sonores présentes dans quatre zones de la bibliothèque de l’université. Chacune est composée de deux couches : un élément musical puis des voix.
La première couche est un élément musical, un sas, tapis ou fil conducteur. La seconde couche, ce sont des voix, empêtrées dans leur parole bégayante : une syllabe, un mot, points de départ répétés, progressant vers un point d’arrivée sans cesse retardé, en une série de phrases longuement étirées.
Dans chacune des quatre salles (brune, bleue, rose et violette) choisies dans le parcours de la bibliothèque et pour chacune des compositions, les deux couches sonores se révèlent l’une après l’autre dans nos écouteurs et se superposent au fil de nos déplacements et de notre plus ou moins grande proximité avec la zone de diffusion de l’émission sonore (balise cachée).
 

extrait salle 1 

extrait

hiuhuu

hiuhuu

photos D.P.


2 – salle brune

extrait salle 2

extrait

hiuhuu

hiuhuu

photos D.P.



3 – salle rose

extrait

extrait salle 3

extrait

hiuhuu

hiuhuu

photos D.P.



4 – salle bleue

 

extrait salle 4

extrait

hiuhuu

hiuhuu

photos D.P.

extrait