La cécité
installation sonore pour 5 haut-parleurs
1997

exposition ON/OFF, FRAC Lorraine, Metz, 2007

La cécité (Blindness) – version avec sous-titres anglais
exposition personnelle, MUHKA, Anvers, 2006

 

ggg

L’installation La cécité occupe un espace d’un seul tenant, en longueur, ne possédant qu’une entrée et plongé dans le noir et nous propose de vivre une expérience proche de celle qui nous est narrée : le passage de l’obscurité à la lumière.
L’entrée de l’espace est laissée ouverte pour permettre à la lumière d’éclairer les premiers mètres, puis de nous signifier, lorsqu’après avoir accédé au noir nous nous retournerons, où se trouvera la sortie. Dans le fond de l’espace – noir opaque et puits sans fond – un haut-parleur fixé à hauteur d’oreille et orienté vers l’entrée, diffuse une voix. Une femme nous délivre les différentes étapes d’un parcours dans le noir, le lent cheminement puis la sortie de l’obscurité à la lumière, de l’isolement total au retour rassurant parmi les autres. Sur les côtés, quatre haut-parleurs au sol diffusent une atmosphère sonore englobante : une vibration sourde et cotonneuse qui accompagne la lente progression aveugle puis le brouhaha collectif clair et cinglant qui annonce le retour à la lumière.

extrait

extrait

hiuhuu

hiuhuu

FRAC Lorraine, Metz, 2006 – photos Rémi Villaggi


hhhhh

version avec sous-titres
 
La cécité (Blindness). À l’extérieur et en pleine lumière, agissant comme une préfiguration ou une remémoration du récit, un écran diffuse la traduction (en anglais) synchrone des paroles (en français) entendues à l’intérieur. Traduction en anglais de Chet Wiener.

gggg

fff


fff

à propos

Revue Les Carnets de Syntone n°2, « La cécité », texte de Dominique Petitgand, 2015
– Images contemporaines – Arts, formes, dispositifs,
livre, dir. Luc Vancheri, texte de Térésa Faucon, Aléas Cinéma, 2009
catalogue de l’exposition ON/OFF, texte de Guillaume Désanges, FRAC Lorraine, 2006, fr./all.

fff